Eco-conception graphique 🌍 Les Jeux Olympiques jouent le jeu !

Mis à jour : août 12



Événement international, la visibilité des Jeux Olympiques l'est tout autant. Et s'ils jouaient le jeu... de l'éco-conception graphique ? En terme d'exemplarité, cette organisation planétaire serait championne olympique !


Je suis graphiste éco-responsable. Je vous présente mon analyse et mes idées pour des

Jeux Olympiques plus responsables, à travers leur communication.




LES J.O ONT-ILS Réellement à GAGNER D'UNE COMMUNICATION éCO-CONçUE ?


Ses dépenses en communication sont donc : colossales. L'identité visuelle des JO, c'est une utilisation web & print multipliée sur le territoire accueillant et sur toute la planète ! Des spots télé, des panneaux publicitaires, des articles dans la presse écrite, des goodies, des campagnes sur les réseaux sociaux... la liste est longue. Vous mesurez son impact environnemental ? Toute la panoplie multipliée par, non pas le nombre de lecteurs/spectacteurs, mais le nombre de lectures/visionnages, donc de supports démultipliés pour être sûrs que la majorité de la population planétaire aura vu chacune de la communication qui leur était destinée.

L'organisation des Jeux Olympiques a donc tout a gagné, et ils peuvent même s'inspirer des concepts précédents.



100 ANS AVANT LA PRISE DE CONSCIENCE


Lorsqu'on s'amuse à décrypter les logos de chacune des éditions précédentes, c'est un voyage dans le temps autour des tendances marquantes du siècle dernier jusqu'à aujourd'hui. Et quelle est la tendance que je défends comme la future norme ? L'éco-branding ! Voici une sélection des logos des Jeux Olympiques d'été qui ont déjà mis le pied dedans. À leur époque, l'objectif n'était pas encore de protéger la planète. Les designers jouaient de leur créativité contemporaine. Comme on dit, la mode se démode, le style jamais. C'est donc un devoir de mémoire pour ces designers que je vous présente-là : bravo m'sieurs, dames, saviez-vous que vous avez participé à un cheminement de pensées écologiques ?



Logo JO 1924 _ Comme je l'évoquais plus haut, le premier logo de l'histoire des Jeux Olympiques : c'est celui des JO d'été de 1924 de Paris et son style Art Déco. On était sur un blason représentant Lutèce, inspiration de l'origine antique des Jeux Olympiques. Pourquoi précurseur ? On y trouve une nette inspiration du Line Art, ou du One Line Art : un dessin crée à partir d'une seule et même ligne, sans lever le crayon. Là, je viens de vous décrire ma patte graphique. Et ça me plaît beaucoup d'avoir une inspiration "oubliée", adaptée à notre nous d'aujourd'hui.


Logo JO 1968_ L'oeuvre de Pedro Ramírez Vázquez. Urbaniste et architecte mexicain, il s'est entouré de designers internationaux et ensemble, ont pondu ce dessin visionnaire. Un symbole avant-gardiste, en pleine époque révolutionnaire, et facile à comprendre. Note à moi-même : ces temps historiques de grands bouleversements de la vie humaine amènent toujours à un renouveau, un grand pas. Sera-t-il le cas à l'issue du confinement ? Les mentalités humaines vont-elles totalement virer vers la pleine conscience éco-citoyenne ? Allons-nous tirer un trait sur notre inconscience environnementale passée, face à cette crise sanitaire causée par la bêtise humaine ? Ce logo, ce sont des courbes voluptueuses, où se croisent linéaire et transparence. Moins de détails, plus d'espace comparé au premier pas de 1924. Moins d'encres donc, plus d'air... de l'air, comme dirait l'autre !


Logo JO 1976_ Voilà un logo minimaliste, sans prétention. Un code graphique similaire au logo de 1968. Encore plus d'espace, tout en conservant les mêmes proportions. Ici sont représentés les cinq anneaux olympiques en bas, et un podium 3 places en haut (un M comme Montréal se devine). Pour la première place, c'est la piste olympique qui est représentée... malin non ?



2024 : Un premier pas a été fait !


Tous les 4 ans, l'identité visuelle des JO est retravaillée en fonction du pays accueillant. Le dernier en date, c'est l'oeuvre de Sylvain Boyer et son équipe, créateurs du logo des JO Paris 2024. Comme tous les logos des JO, il est beaucoup critiqué : comparé au logo de Tinder, celui d'un coiffeur de quartier, ou encore du symbole extrême droite... sa ligne éditoriale est bien plus identitaire qu'au premier coup d’œil. Le logo des JO Paris 2024, c'est une flamme olympique dans une médaille d'or. L'ensemble représente le visage de notre Marianne grâce à la technique de l'espace négatif*. Quant à la typographie, c'est un style Art Déco. Ce choix est non sans rappeler le premier logo des Jeux Olympiques tous confondus : l'édition 1924... à Paris ! C'est la France qu'a commencé ! Voilà une anecdote culturelle à raconter à votre prochain apéro entre potes (cet article a été rédigé pendant la crise sanitaire du Covid-19, et le confinement en France).


*Espace négatif : utiliser l'arrière plan d'une image pour créer une autre image. La green touch ? L'arrière plan est transparent, l'image créée est donc transparente... elle ne demande aucune ressource d'encre.



LES J.O VONT-ILS ALLER AU BOUT DE LEUR DéMARCHE éCO-RESPONSABLE ?


Hâte de découvrir les supports de communication off & online de l'organisation des Jeux Olympiques d'été Paris 2024. Je croise fort les doigts pour que leur équipe communication aille au bout de sa démarche éco-responsable. J'ai une petite anti-sèche à leur soumettre, s'ils manquent d'idées :) :


  • des goodies en matières recyclées et durables

  • des supports prints en matières recyclées, et éco-pensés pour leur trouver une seconde vie

  • une campagne télé raisonnée

  • des médailles issues d'une production éthique de métaux précieux

  • des uniformes, tenues et accessoires de sport éco-conçus pour chaque participant

(...)


Vous faites le même vœux avec moi ? :)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Commentez-le et partagez-nous votre avis !



#GraphisteEcolo
(n.) Espèce élevée par Instagram et aux courgettes du jardin, menacée d'accompagner de nombreux projets éthiques.

2019 ©  Copyright Claire Feuille Ciseaux